Lumumba.jpg

© nofi.media

Patrice Emery Lumumba

2 juillet 1925

1955

Octobre 1958

Décembre 1958

Novembre 1959

30 juin 1960

11 juillet 1960

4 septembre 1960

14 septembre 1960

17 janvier 1961

Naissance à Onalua, Congo belge

Il crée l’Association du personnel indigène de la colonie (APIC

Cofondateur du Mouvement national congolais (MNC) avec pour objectif « la liquidation du régime colonialiste et de l'exploitation de l’homme par l'homme. »

Il participe à la Conférence des Peuples africains à Accra, où il rencontre d’autres leaders anticolonialistes comme Kwame Nkrumah, Frantz Fanon ou encore Félix Moumié. Il en ressort motivé et prêt à lutter pour l’indépendance du Congo.

La révolte des mouvements nationalistes éclate. Lumumba est arrêté et condamné à 6 mois d’enfermement le 21 janvier 1960. Mais il fût libéré trois jours plus tard sur demande des représentants des différents mouvements nationalistes qui refusaient de siéger sans lui à la table ronde avec les autorités belges à Bruxelles.

Proclamation de l’indépendance. Le Congo belge devient la République du Congo.

Sécession de l’État du Katanga proclamée par Tshombé. Lumumba envoie les troupes congolaises mais elles font face au cessez-le-feu imposé par l’ONU, qui avait considéré le conflit comme interne au Congo avant de revenir sur sa décision. Pour Lumumba, c’est une trahison. Il décide alors de résister et en appelle à la solidarité africaine.

Le président Joseph Kasa-Vubu révoque Lumumba et les ministres nationalistes.

Coup d’état organisé par le colonel Mobutu, ancien ami et collaborateur de Lumumba.

Lumumba est assassiné.