Cover-BOD.jpg

L'Afrique est un continent géant avec une superficie de 30 millions de km² pour une population de 1,3 milliard d'habitants (2019). Elle compte cinquante-cinq pays indépendants qui sont tous membres de l'Union Africaine. Cet ouvrage propose un portrait succinct des cinquante-cinq États africians. Vous y découvrirez entre autres les noms complets, les capitales, les langues officielles, les monnaies des pays. En fin d'ouvrage vous avez des tableaux synoptiques qui résument les caractéristiques de chaque pays. Acheter

Cover_edited.jpg

Cet ouvrage présente vingt-cinq discours qui font désormais partie de l’histoire africaine et se veut être une contribution à l’écriture et à la fixation de l’histoire du continent africain. Les discours qui s’y trouvent, couvrent une période de soixante-deux ans, allant des indépendances à nos jours.

L’objectif principal de cet ouvrage est d’offrir aux jeunes africains un ouvrage compact et simple mais qui renferme l’essentiel des pensées qui ont fait l’Afrique et qui la font toujours. Lire la suite

En 2016, le Collège de France a confié à Alain Mabanckou la chaire de création artistique. L'événement a eu un retentissement d'autant plus grand que c'était la première fois que les « lettres africaines » entraient véritablement au Collège de France.
Croisant la littérature, la vision politique, les cultures africaines et leurs ramifications à travers le monde, ces Huit leçons sur l'Afrique montrent à quel point l'histoire de France - mais aussi de l'Europe - est « cousue de fils noirs ». D'Aimé Césaire à Mongo Beti, de Camara Laye à Mariama Bâ, de Paulette Nardal à Léon-Gontran Damas et tant d'autres,
ces créateurs de génie que nous avions laissé dans l'ombre ressurgissent dans la lumière, portés par la parole enthousiaste et précise d'Alain Mabanckou.
Le livre est enrichi d'un avant-propos inédit et de deux interventions d'Alain Mabanckou sur l'Afrique, dont sa fameuse lettre ouverte au président de la République sur la francophonie.

De tous les humains, le Nègre est le seul dont la chair fut faite marchandise. Au demeurant, le Nègre et la race n'ont jamais fait qu'un dans l'imaginaire des sociétés européennes. Depuis le XVIIIe siècle, ils ont constitué, ensemble, le sous-sol inavoué et souvent nié à partir duquel le projet moderne de connaissance – mais aussi de gouvernement – s'est déployé.
La relégation de l'Europe au rang d'une simple province du monde signera-t-elle l'extinction du racisme, avec la dissolution de l'un de ses signifiants majeurs, le Nègre ? Ou au contraire, une fois cette figure historique dissoute, deviendrons-nous tous les Nègres du nouveau racisme que fabriquent à l'échelle planétaire les politiques néolibérales et sécuritaires, les nouvelles guerres d'occupation et de prédation, et les pratiques de zonage ?
Dans cet essai à la fois érudit et iconoclaste, Achille Mbembe engage une réflexion critique indispensable pour répondre à la principale question sur le monde de notre temps : comment penser la différence et la vie, le semblable et le dissemblable ?

L'indépendance de l'Afrique, la création d'un Etat Fédéral continental africain, l'origine africaine et négroïde de l'humanité et de la civilisation, l'origine nègre de la civilisation égypto-nubienne, l'identification des grands courants migratoires et la formation des ethnies africaines, etc., tels sont quelques thèmes principaux explorés par Cheikh Anta Diop, l'historien africain le plus considérable de ce temps.

Cet ouvrage est recommandé à tous ceux qui s’intéresse à la véritable origine de l’Afrique, à connaître afin de comprendre les challenges qui sont les siennes en ce 21ème siècle.